• Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube

© 2015 Opéra Clandestin 

 

Histoires de Chœurs et d’Opéra est un projet qui se fonde sur une démarche résolument généreuse, réunissant professionnels et amateurs autour d’une volonté commune : sortir l’Opéra de l’élitisme où les pratiques culturelles ont tendance à le reléguer.

 

Le propos artistique se double d’un enjeu territorial d’envergure puisque sont sollicitées pour accompagner les chanteurs solistes des chorales locales implantées dans les villes mêmes où se déroule la représentation.

 

Sur le devant de la scène : le brassage générationnel, une chorale adulte et un chœur d’enfants se réunissant autour des solistes pour propager le souffle lyrique.

 

Ces « Histoires de chœurs et d’Opéra » n’ont pas été conçues comme une compilation d’airs célèbres mais elles dessinent avec une subtile cohérence l’universelle histoire de l’Amour : l’amour repoussé, l’amour empêché, l’amour disputé, jalousé, révolté… dont les notes passionnées nous emportent dans le plaisir partagé de l’Opéra.

 

 

 

Avec l'Ensemble Chorale de l'Isle Adam

La chorale du collège Pierre&Marie Curie de l'Isle Adam

Lucie Emeraude - Soprano

Sophie de Guerry - Mezzo-Soprano

Jean-François Marras - Ténor

Mathieu Abelli - Baryton

Fabrice Alibert - Baryton

Michèle Scandella - Direction

Jean-Baptiste Cougoul - Piano

 

Programme

 

Faust, GOUNOD –Ainsi que la brise légère.

Carmen, BIZET – Avec la garde montante.

L’elixir d’amour, DONIZETTI – Benedette queste carte.

La flûte enchantée, Mozart – Schnelle Füße, racher Mut.

Les pêcheurs de perles, BIZET – Au fond du temple saint.

Carmen, BIZET – Votre toast je veux vous le rendre.

La Traviata, VERDI – Libiamo.

L’elixir d’amour, DONIZETTI – Tralalala, Tran Tran,

Adina credimi.

Entracte

 

Madame Butterfly, PUCCINI – Chœur murmurant.

La Traviata, VERDI – Pura sicome, ah, ditte alla.

La Traviata, VERDI – Parigi o caro.

Il trovatore, VERDI – D’amor sull’ali rosee, miserere, tu vedrai.

I Lombardi, VERDI – Te lodiamo.