La Traviata - Verdi

Violetta est cette courtisane vivant ses amours sans attache, qui rencontre soudain celui qui l'aime sincèrement : Alfredo.

Face au sentiment qui la submerge, elle oscille entre deux voies possibles : l'amour ou la liberté de "folâtrer de joies en joies".

Sans changer une note de l'opéra, cette mise en scène fond en une seule femme deux héroïnes emblématiques : La Traviata et Carmen.

Courtisane ou bohémienne : elles ont en commun de se situer en marge de la "bonne société". Ce sont deux personnages en quête de liberté, deux femmes fortes qui vivent leurs amours librement, mais qui vont cette fois-ci réellement tomber amoureuses.

En reprenant les codes caractéristiques de l’univers de Carmen (univers gitan, robe rouge…), la mise en scène transpose cette célèbre héroïne dans l’histoire de La Traviata.

Ainsi Carmen, en choisissant l’amour, devient La Traviata.

Nous proposons ainsi un "what if ?", une fin alternative à l’histoire de Carmen : que ce serait-il passé si Carmen avait joué le jeu de l’amour ? Probablement l’histoire de La Traviata !

Ce spectacle, c’est l’histoire d'amours qui dépassent les préjugés et l'orgueil, une histoire où la pulsion de vie lutte avec l'ombre de la mort. Il porte une réflexion universelle qui nous interroge sur la puissance de nos choix, la quête de liberté.

(Distribution)

Lucie Emeraude Violetta
Louis Zaitoun Alfredo
Jean-Fernand Setti Germont
Sophie de Guerry Annina/Flora
Andoni Etcharren Baron/Marquis

Apolline Raï Flora/Annina

Timour Sadoullaïev Gaston/Docteur

Jeanne Vallée piano

Emma Lee violon

Florence Hennequin violoncelle

Sophie de Guerry mise en sène

Jean-Baptiste Cougoul arrangement

Extrait Traviata - Verdi - "Mi chiamaste..." - résidence de travail des solistes, sans les vrais décors et costumes, janvier 2021.

Teaser de l'opéra "La Traviata" de Verdi, par Opéra Clandestin.

Teaser "De quoi ça parle "La Traviata" de Verdi", par Opéra Clandestin.